Archives de
Catégorie : metrix

Metrix 814 – Générateur Basse Fréquence

Metrix 814 – Générateur Basse Fréquence

1

logometrix

Il est l’heure de plonger dans le matériel ! Pour commencer, je vais vous présenter le premier appareil fabriqué par Metrix que j’ai acheté, en 2012.
Le Metrix 817 est un générateur de basses fréquences de très grande qualité, un modèle que l’on pouvait trouver il y a quelques années dans les classes de sciences physiques des collèges et lycées français. Je l’ai d’ailleurs acheté à une ancienne professeure à la retraire, dans la campagne nantaise.
Pour une utilisation de tout les jours, ils est parfait, compact, facilement transportable et d’une grande stabilité !

Acheté pour 30€.

 

Signal sinusoïdal
Signal sinusoïdal

Quelques données techniques:

  • Marque: Metrix
  • Pays de fabrication: France
  • Année: 1960
  • Tubes électroniques: 6X4, 12AU7, ECC189
  • Gamme de fréquences: 30Hz à 30Khz
  • Type de signal: sinusoïdal
  • Sortie: directe ou atténuée (100µV à 1V)
  • Impédance de sortie: 600Ω
  • Dimensions (mm):  L: 266     H: 190     P: 182
  • Poids (kg): 5,8

J’aime travailler avec cet appareil, de par sa simplicité de fonctionnement, sa robustesse et son domaine d’utilisation des fréquences parfaitement adapté à l’audio. Il se stabilise très rapidement ce qui est un vrai atout.

Au niveau de  sa restauration, seul un condensateur chimique a été changé, tout le reste était encore en très bon état.

On peut admirer la qualité de construction, câblage en point par point:

3
On peut voir le tube ECC189 et en bas à droite les condensateurs variables qui permettent de régler les différentes fréquences.
4
Ici, on découvre le transformateur d’alimentation ainsi que la lampe 6X4 qui tient le rôle de redresseur.
2
On peut voir, à droite la 12AU7 et au centre le condensateur variable à air.
5
Au centre, le sélecteur de plage de fréquence, à droite le transformateur d’alimentation.
schema-metrix-814
Metrix 814 – Schéma

Le principe de fonctionnement est assez simple: l’ensemble est constitué d’un oscillateur à résistances capacités dont le niveau est stabilisé par des thermistances, on vient faire varier la fréquence voulue à l’aide d’un condensateur variable à air (C8). Deux étages d’amplification et un étage de sortie permettant d’obtenir une basse impédance. (12AU7 & ECC189).

L’étage d’alimentation est très classique, redressement assuré par une 6X4, condensateur réservoir de 16µF (C16), suivit de deux 50µF (C10 & C13). Toutes les lampes sont alimentées en 6,3V, un potentiomètre (P3) permet de gommer la ronflette du secteur au besoin.

On peut également noter qu’un galvanomètre (M1) contrôle le niveau de sortie, le signal prélevé est redressé par deux diodes 1N63 (D1 &D2). Le potentiomètre P4 permet de tarer le niveau de sortie.