lampe,  théorie

Le mythe du standby !

C’est la grande question, et si vous vous intéressez un peu à celle-ci, vous avez dû découvrir des centaines de réponses contradictoires sur internet, dans des magazines « spécialisé, etc. Tout le monde y va de son avis, du rituel à appliquer lors de l’utilisation de ce fameux interrupteur de « standby ». De quoi laisser perplexe…

lampe

Essayons donc de lever le voile, de manière abordable.

D’après les « experts », il semblerait, qu’en venant appliquer la haute tension sur un tube électronique qui n’a pas atteint sa température de fonctionnement optimal, on risque de faire « mourir » le tube prématurément.

Tout le monde y va donc de son avis : laisser l’ampli en standby pendant 5 minutes afin de laisser chauffer les tubes, ne le laisser que 15 secondes, etc. On peut même lire, parfois, qu’il faudrait laisser l’ampli en standby avant de l’éteindre, pour permettre aux tubes de refroidir… Vous avez déjà joué sur un ampli qui n’a pas de standby ? Vous avez remarqué, le son arrive en général au bout d’une dizaine de secondes, c’est le temps nécessaire aux tubes pour atteindre leur température de fonctionnement. Du coup laisser le standby pendant 5 minutes ça doit être encore plus bénéfique pour l’ampli ?!

Bref, de quoi s’emmêler le cerveau…

Le danger de détériorer la cathode des tubes est bien réel, si l’on vient appliquer la haute tension avant que la température optimale de fonctionnement ne soit atteinte ! Ne vous inquiétez pas, ce phénomène ne se produit qu’à de très hautes tensions et de très hauts courants ! Allez fouiller un peu dans les vieux manuels écrit par les ingénieurs de chez RCA, Sylvania, General Electric, de vrais experts des tubes pour le coup ! Et bien personne, dans ces ouvrages, ne parlent de ce phénomène quand il est question des « tubes de réception », contrairement aux « tubes d’émissions » qui eux y sont sensibles, mais on ne les trouve que dans les appareils d’émission radio ou les radars. ( vous jouez souvent sur un émetteur radar ? )

tuberadar
Triode d’émission radar – CV1098 – Tension d’anode: 23 000V

Pas de surprise pour la suite : les tubes tels que la série des 12..7, 6L6, 6V6, EL84, EL34, EF86… sont des « tubes de réception » donc insensibles à ce phénomène à leurs tensions et courants d’utilisation dans nos amplis !

us1709659-0

Donc, à part pour quelques amplis très particuliers qui fonctionnent avec des tensions d’anode de plus de 700 V (Ampeg SVT, quelques rares Marshall…) (mais là, c’est une question de tension maximum admissible par les condensateurs de filtrage à l’allumage), le standby ne sert à rien. À part rendre muet votre ampli. Il vaut mieux dans ce cas, tout simplement mettre votre volume à zéro. Surtout que laisser chauffer votre ampli sans haute tension risque de détériorer les tubes au final…

Cathode emission failure is not invariably due to gas ion bombardment. In many applications tubes are employed where standby operation is a feature of the service. In order that electron emission be immediately available, the heaters of this tubes are energized, while the plate and screen voltages are removed or, in many cases, a blocking voltage is applied to the control grid sufficient to shut off the plate current. Many tubes lose their cathode emission when operated for protracted periods under these conditions. This phenomenon has been called “sleeping sickness.” It is roughly analogous to the atrophy of body muscles or organs after long periods of idleness.

C.E. Atkins, Radio & Television News, Tung-Sol Lamps Works, Inc. 1950

Ce texte de 1950 indique que l’utilisation d’un standby, pendant de longues périodes de temps, est même clairement dommageable à la survie de la lampe.

Pour ajouter une pierre à l’édifice : les interrupteurs qui permettent de basculer le standby, viennent couper la haute tension, qui est une tension continue. Hors, les interrupteurs sont très peu friands de ce rôle. Quand vous coupez une haute tension continu avec un interrupteur, il a une fâcheuse tendance à vite « arcer » (phénomène d’arc électrique), ce qui conduira à sa destruction, tôt ou tard.

Mais alors, pourquoi les grandes marques ajoutent un standby sur leur amplis ?! Avec la sortie de son Bassman 5D6, la série des amplis Fender produite à partir de 1953 adopte le standby. Voici une enquête palpitante à lire dans cet article : Fender et le Standby.

Quelques années plus tard, Jim Marshall sort son JTM45, qui est une copie très proche du Bassman. Il ajoute donc également un standby. On se retrouve donc avec les deux plus grands constructeurs d’amplis au monde qui ajoute des standby sur leurs amplis, les musiciens trouvent ça très pratique de pouvoir couper le son de leur ampli sans toucher aux réglages… Vox, qui à l’époque n’équipe aucun de ses amplis avec un standby, se met à en ajouter sur leurs amplis, faudrait pas rester à la traîne de la concurrence ! (par contre Vox design un standby bien moins dangereux pour la survie de ses amplis, mais c’est une autre histoire.) La boucle est bouclée et tout le monde se met à ajouter des standby, sans raison…

Pour finir, utilisez le standby si ça vous chante, mais il est inutile, à part dans des cas très très précis. Autant toujours le laisser sur « on ». Je vous invite à nous contacter directement si vous souhaitez de plus amples informations sur votre ampli en particulier.


  • références:
    E.Aisberg. La radio ? Mais c’est très simple ! Éditions Radio (1972)
    W. L. Everitt. Cours fondamental de radio et d’électonique. Éditions Radio. (1965)
    P.Dieleman.Théorie & Pratique des amplificateurs audio à tubes. Elektor. (2005)
  • pour aller plus loin:
    Article sur le standby par Merlin Blencowe

3 commentaires

  • franck

    Bonjour, est-ce qu’un Sunn 300T est dans le même cas qu’un Ampeg SVT… ou est-ce que pour lui aussi le standby ne sert à tien ? Merci

    • Retrotech

      Merci pour la question, on préféra utiliser le standby sur cet ampli, en effet la haute tension, avant que les six 6550 ne soient conducteurs, risque de grimper en flèche d’un coup, il vaut mieux attendre que les tubes se stabilisent (10 à 15 secondes) avant de basculer le standby. C’est seulement pour éviter que les condensateurs de tête ne prennent une grosse claque 🙂 Mais encore une fois, ça ne permet pas de sauvegarder ses tubes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *